Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2008 4 06 /03 /mars /2008 16:43
Qui n'aime pas le gâteau au fromage. Il doit y avoir quelques personnes dont les goûts diffèrent des nôtres, mais en général, on aime ça. Moi, je le préfère cru que cuit. Cuit, je le trouve trop riche.
Cette tarte, sans être légère, est moins lourde qu'un gâteau au fromage traditionnel. En plus, il requiert peu d'ingrédients et aucun cuisson. Je le prépare le matin pour le soir. Il peut aussi être coulé dans de petits moules ou des ramequins pour être servi en petites portions ou pour un cocktail.

P1000929.JPG

Tarte au fromage et cerises

Brisures de biscuits graham
Beurre fondu

1 paquet de fromage Philadelphia (250g)
1 boîte de lait concentré sucré (style Eagle Brand)(300ml)
1/3 de tasse de concentré de jus de citron (80 ml)
1 boîte de cerises à tarte (style E.D.Smith) ou autre fruit

Mélanger à la fourchette les brisures de graham et le beurre selon les instructions sur la boîte. Peut être remplacé par n'importe quelle croûte biscuit.
Écraser à la frouchette au fond d'une assiette à tarte, bien tasser.
Cuire au four selon les instructions de la boîte.

Dans un grand bol, battre le fromage en crème.
Ajouter le lait concentré et bien fouetter.
Ajouter le jus de citron et battre jusqu'à consistance lisse.
Couler dans la croûte de tarte.
Couvrir de fruits.
Mettre au frigo pour minimum 3 heures, afin que la préparation au fromage prenne.

Servir de petites portions........et laisser les gens se reservir une seconde fois.
Triomphez!
Repost 0
Renardgourmande - dans Dessert
commenter cet article
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 17:52
Ma mère est comme moi. Mettez-nous à l'épreuve! Devant un étalage de marchandises, vêtements ou bidules. Demandez-nous lequel nous préférons. Ce sera le plus cher. À tout coup.
Je ne sais pas comment expliquer cela. Ça me dépasse!
Lundi, j'ai magasiné un rideau de douche. Présentement, notre douche est en parois de verre, alors pas de rideau. Mais dans le prochain appart, c'est indipensable.  Je n'aime pas les rideaux transparents. En plus, la douche est dans un état lamentable, alors raison de plus pour la cacher.
Je sais que je ne suis pas allée dans le magasin de l moins cher. Mais le magasin n'est pas pertinent à l'exercice. Peu importe le prix de l'article, il n'en est pas moins le plus cher!
60$ pour un rideau de douche. Très joli, certes. Magnifique, je pourrais même ajouter. Mais encore une fois, le plus cher! J'en ai marre d'avoir des goûts de luxe.
Mais bon, des fois je me rattrape. Mon père travaille dans une chaîne de magasin d'articles de maison. Il a un rabais d'employé. Bon, ils appellent cela comme ça. Moi je trouve que c'est une farce. En -dessous de 30%, à mon avis, c'est pas un rabais d'employé. Et 10%, c'est se moquer des gens. Mais bon, c'est quand même 10% de moins.
J'ai trouvé ces crochets à rideau de douche. Leur forme rappelle celle des poignées de porte en verre de l'appartement, poignées que j'ai toujours particulièrement affectionnées. J'étais tellement contente de voir qu'il y en avait dans tout l'appartement!P1010085.JPGSans avoir le rideau, j'ai au moins les crochets! Mais je n'ai pas regardé si, eux aussi, étaient les plus chers....
Repost 0
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 03:04
J'aime fouiller sur internet lorsqu'un besoin se pointe. Pourquoi acheter neuf à tout prix? J'avoue que certains articles invitent à la nouveauté, comme les sous-vêtements, par exemple. Mais des meubles?
Notre futur appartement a beaucoup de cachet et de classe. Des vitraux. Des boiseries. De hauts plafonds.
Puisqu'il faut tout acheter (nous n'avons pas grand chose ici et notre appartement en Allemagne n'est pas super fourni non plus) nous avons donc décidé de trouver de belles choses. En bois. Du vieux. Du beau. Rêver.
On a vu de toutes sortes de trucs. Du laid. De l'extra-laid. Du beau. Du spécial.
Comme cet ensemble en poterie. Orange. J'adore.
P1010077.JPGCe soir je me suis fait un petit goûter. L'appartement s'était refroidi. J'avais besoin d'un thé. Un petit gâteau m'attendait, un gâteau au rhum, cadeau que Rainbow m'a rapporté de sa croisière aux Bahamas. Délicieux!
P1010080.JPG
Repost 0
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 17:49
Comme le titre vous le fait craindre, oui, nous redéménageons. Mais cette fois-ci, j'espère, est la dernière pour longtemps. J'en ai marre de déménager. De faire mettre mes avoirs dans des boîtes. De vivre dans les boîtes parce que tout ne trouve pas de place. En plus, quand on déménage, il y a toujours quelque chose qui se perd, qui se brise. Je ne suis pas matérialiste, mais il y a des choses auxquelles nous tenons plus qu'à d'autres et......
Mais cette fois-ci, c'est pour un bout. Un long bout j'espère.

L'appartement est tellement beau qu'il en vaut la peine. Construit en 1945, les moulures de bois originales, les vitraux sont toujours là et en excellent état. Les murs font 12 pieds de haut, avec moulures en plâtre. Cet appartement demande de beaux meubles. En bois. Vieux, de préférence. Alors nous avons cherché et trouvé sur internet, chez un brocanteur.... Nous avons fait d'étonnantes découvertes:

- Un poêle électrique Tappan 400, original 1959. Les éléments sont les uns à côté des autres à l'horizontale, dans un plateau que tu tires et repousses sous le poêle après utilisation! Les fours sont à hauteur des yeux, un gros et un petit. En Inox. Superbe. Je capote.
-  Un lit à baldaquin avec demi-toit au-dessus de la tête. King. Probablement plus que centennaire. En acajou. On recapote.

Il y en a bien d'autres, mais je vous épargne la liste. Je mettrai des photos quand nous serons dans notre nouvel appartement. Autre point en faveur de l'appart, c'est qu'il est près du marché Jean-Talon!!! Au secours!!!! Ça va me coûter cher. Le quartier est italien, sympathique, familial et convivial. Les voisins se parlent et se côtoient. Moi, j'aime ça de même.

Cela explique mon abscence de la dernière semaine. Belle-maman est repartie mercredi après un long séjour très agréable. Je reprend possession de mon espace, mais il est bien vide tout à coup.
Repost 0
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 17:32
Quoi faire avec les restes du roastbeef? C'est la permière question qui me vient à l'esprit avant de considérer en cuire un. Des fois, c'est assez pour m'enlever mon envie de roastbeef.  Mais la dernière fois, j'ai osé quand même et horreur! désarroi! Il était trop cuit! Beurk......
Je me suis rappelée être allée manger, adolescente, chez des amis canadiens anglais et y avoir mangé ce qui aurait pu ressembler à notre pâté chinois, mais différent (aussi exotique pour moi que les murs de papier peint fleuri du plancher au plafond!). J'ai appris que c'était en fait du Shepherd's Pie (tourte de berger) et que les ingrédients changeaient au gré des humeurs. Pas comme notre steak-blé d'inde-patates!
J'ai donc tenté l'expérience du Shepherd's Pie vide-frigo avec des restes de roastbeef.

P1010074.JPG

Shepherd's Pie version vide-frigo

4 carottes
½ rutabaga
1 oignon
Un peu de beurre et d'huile
200 ml de fond de veau
cerfeuil
roastbeef cuit, en petits cubes
6 patates
sel et poivre
petits pois congelés
maïs en crème (ou maïs en grain passé au mixer)

Mettre les patates à cuire à la vapeur, entières si possible
Hacher les oignons petit. Faire ramollir dans le mélanger beurre/huile.
Ajouter les carottes et rutabaga en petits cubes, faire revenir et arroser de fond de veau
Faire cuire jusqu'à tendreté
Ajouter le cerfeuil, sel et poivre
Ajouter les cubes de roastbeef
Piler les patates avec du lait et du beurre, saler et poivrer
Dans un plat profond allant au four, mettre en permier le mélange de viande, ajouter une couche de petits pois, une couche de maïs et terminer avec les patates pilées
Mettre au four à 375°F (190°C) pendant 30 minutes, pour que tout soit chaud à l'intérieur et que les jus aient eu le temps de se mélanger


Repost 0
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 21:53

Cendrine m'a taguée. Ma toute première tague!!!! Merci Cendrine.

Avant de répondre, je dois rappeler le règlement. Le voici.

Voici le règlement
1- Mettre le lien de la personne qui vous a taguée
2- Mettre le règlement du jeu sur votre blog
3- Mentionner six trucs sans importance sur vous
4- Taguer six autres personnes à votre tour.
5- Les prévenir sur leurs blogs

Juste six? Oh boy.....bon, faisons le tri.

1- Je suis une acheteuse complusive d'alcools de toutes sorte. La compulsion se limite à l'achat, mais mon bar est tellement plein! Je dois y avoir plus de 30 bouteilles d'alcools différents...
2- C'est moi qui achète les vêtement du Ramou. Sans commentaire. Sans rancune non plus! Disons que mon sens du style est plus développé que le sien.
3- Je préfère écrire des lettres que des courriels. J'aime m'asseoir, dans un café ou à la table de la cuisine tard le soir et griffonner de mes états d'âme.
4- J'adore les ensemble de tasses et soucoupe en porcelaine. Ça me fait rêver au temps où les jeunes filles de bonne familles se devaient de faire de la peinture sur faïence au lieu de s'adonner à l'inactivité que leur statut de riche leur imposait.
5- J'ai toujours mon premier ourson, un raton-laveur énorme nommé Peanut. Il est en Allemagne en ce moment et quand j'ai de la peine ou que je souffre, il me manque terriblement.
6- Je suis incapable de "ramasser" avant le ménage. Je ne fais que changer les choses de place. Ce que le Ramou fait en 30 minutes, je met 2 heures à faire! Alors devinez qui est en charge de faire le ramassage chez nous?

C'est drôle comme je suis bavarde d'habitude, mais là j'ai mis longtemps à trouver 6 idées dignes d'être mentionnées. Comme quoi, des fois, on se surprend encore.

Je tague, à mon tour:

Diane, de Les Carnets de Miss Diane

Miss Tiny, de Des Goûts et Des Couleurs

Maoka, de la cuisine de Maoka.

Manon, de les délices de Manon

Anna, de la cuisine d'Anna

Repost 0
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 04:27
Ma grand-maman, Stella Joubert, est décédée vendredi matin.
C'est une femme qui a laissé une  grande marque sur moi. Je tiens beaucoup d'elle, à plusieurs niveaux.
Elle a aimé la vie, avec tout ce qu'elle avait à offrir. Elle a pris les peines avec les joies. A cultivé ses amitiés avec le même soin que certaines accordent à leur jardin. Jusqu'à il y a 5 ans de cela, elle parlait encore à des amies qui dataient de la maternelle!
Elle a aimé mon grand-père toute sa vie, malgré qu'un accident de voiture lui ait coûté 1 semaine dans le coma et une réhabilitation complète; il l'a appelée madame sans la reconnaître pendant un an à la suite de cet accident. Mais elle l'a aimé pour qui il avait été. Mon grand-père l'adorait.
Stella a profité de la vie à plein. Elle prennait l'autobus et se promenait sur l'île de Montréal entière. Elle a visité l'Expo 67, qui sait combien de fois! Assez de fois pour savoir où étaient toutes les toilettes. En fait, elle aurait pu écrire un livre sur l'emplacement des toilettes à Montréal.... hahaha!!!
Elle mettait toujours du baume sur ses lèvres et préférait celui à la fraise.
Elle m'a amenée visiter tous les musées et les parcs de la ville.
Elle entendait toujours quand je fouillais dans le plat de bonbons.
C'était une femme libre qui savait aimer et vivre. Elle collectionnait les petits bonheurs et s'en faisait des bijoux.
Elle avait les bras tellement longs qu'elle se grattait les genoux très facilement et se trouvait des chandails dont les manches étaient assez longues difficilement! Hein, Marjolaine?
Elle a mangé plus de bonbons en 91 ans que presque toute la famille ensemble réunie! Elle aimait spécialement les balais à la guimauve.
Elle faisait les meilleurs eskimos du monde. Hein, Marie-Jeanne?
Elle adorait chanter et danser, faire la fête et se retrouver en famille.
Elle a aimé ses enfants et les leurs comme ils étaient. Tout court. La famille, pour elle, c'était sacré.
Stella a bien vécu, beaucoup aimé, a été beaucoup aimée et est partie en laissant sa trace sur le coeur de tous ceux qui l'ont connue.
Je te salue bien bas, Stella. Merci d'avoir contribué à faire de moi qui je suis.
Tu vis toujours dans mon coeur.

CIMG4272.JPG
Stella Joubert
1916 - 2008
Repost 0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 15:49
Cette année, maman Renard avait envie de faire plaisir. Elle voulait nous valentiner! Elle a alors décidé  de nous recevoir chez nous. Elle a apporté la déco, le vin, la bouffe et le dessert. Quelle soirée! Toute en rose et rouge.
Et au menu, du macaroni aux spare-ribs (côtes-levées), un classique traditionnel de la famille de ma mère.
Je n'ai pas pris de photo, mais il en reste alors je me reprendrai et publierai aussi la recette. C'est simple et tellement bon!
Voici donc le résultat de l'élan de coeur de maman Renard. Voyez comme c'est joli!
Un gros bisous à vous tous!

P1010068.JPG
P1010065.JPG
P1010071.JPG
Repost 0
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 21:17
Oui, je dois le faire. Cela me brûle les lèvres et je dois, par honnêteté par rapport à vous et moi-même, le dire.
Ce n'est pas facile. Qui sait quelle sera votre réaction? La honte m'attend peut-être au tournant.
Mais la réalité étant toujours la plus forte, voici la mienne.
J'ai 28 ans..............et c'est mon premier riz au lait!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bin quoi? vous vous attendiez à quoi au juste?
Ah, non, hein! Le privé c'est le privé. Je suis ici pour parler de bouffe et c'est ce que je fais.

Eh oui, c'est vrai. Ce superbe riz au lait est le premier de mon existence.
Au Québec, on appelle ça du pouding au riz. Et ça n'a rien à voir avec le mien. Peut-être que ça vient du fait que les gens souvent cuisent le riz dans de l'eau et l'incorporent ensuite à du lait, mettent de la saveur artificielle de vanille et trop de sucre. On en trouve dans tous les restaurants de village, les delicatessen et les bineries. Certains meilleurs que d'autres, presque toujours à la cannelle et des fois relevés de raisins secs. Le mien est crémeux, tendre sans être mou, divin quoi! Clin d'oeil additionnel à la tradition, j'ai fait le mien à la napolitaine. Non, pas de parmesan ou de câpres, aucun besoin de s'énerver le ponpon. La crème glacée napolitaine, symbole de mon enfance, vient en trois couleurs: blanc, rose et brun, soit vanille, fraise et chocolat, les trois en couches séparées dans le même bloc de crème glacée. Les parents despotes infligeaient les trois couleurs en même temps à leurs enfants qui, aujourd'hui, se vengent à coups de "on vous mettra chez les vieux". Les autres, heureux spécimens, se donnaient la peine de ne servir que le chocolat ou la fraise ou la vanille selon les goûts de chacun. Mes parents font partie de ceux-là.......je choisissais toujours le chocolat et ils ne finiront pas chez les vieux.

P1010062.JPG

Riz au lait napolitaine

2 tasses de riz rond (style Arborio ou riz à risotto)
4 tasses de lait
2 tasses de lait
encore plus de lait
1 pincée de sel
1 tasse de sucre
½ gousse de vanille grattée
Pour le blanc: c'est tout
Pour le rose: de la compote de cerise ou autre fruit rouge
Pour le brun: poudre de cacao (Valhrona pour moi, hum hum...) et zeste d'orange

Rincer le riz dans un chinois ou un tamis. Dans une casserole (celle qui colle le moins), mettre le riz et ajouter 4 tasses de lait et le sel. Mijoter à feu doux en remuant souvent. Quand il ne reste qu'un peu de lait et que le riz n'est pas encore cuit, ajouter le lait qui reste, une tasse à la fois, après l'avoir fait préalablement chauffer au micro-onde. Vers la fin de la cuisson, ajouter le sucre et les grains de vanille grattés. Bien mélanger et terminer la cuisson. Le riz doit être tendre mais pas complètement mou. Essayez de ne pas gratter le fond s'il colle. Retirer du feu.
Transférer dans 3 plats différents.
Pour le blanc: ajouter du lait jusqu'à consistance onctueuse
Pour le rose: ajouter la compote et bien mélanger
Pour le brun: ajouter 1 c à table de poudre de cacao et le zeste d'une orange, un peu de Grand-Marnier peut-être?
Goûter et rectifier le sucre au besoin
Je serais tentée d'essayer avec de la fleur de sel et une bonne huile d'olive, ou encore un balsamique vieux et liquoreux.........(non, non Tarzile, je t'assure, je ne pensais pas à toi du tout!)

Servir dans 3 petits ramequins et faire attention aux goûts de vos enfants si vous ne voulez pas terminer chez les vieux!
Repost 0
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 18:59
Mon blog a 1 an aujourd'hui.  Il y a 365 jours de cela, je balbutiais sur la route des blogs et des gens qui disent tout, tout, tout! C'est drôle comme certaines habitudes se prennent vite. Photographier notre nourriture, parler de tout ce qu'on mange, varier nos menus au gré des humeurs de connaissances vivant de l'autre côté de l'Atlantique!
J'ai tellement appris à votre contact. De nouvelles connaissances culinaires mais surtout une meilleure connaissance de moi-même. J'ai aujourd'hui plus de facilité à accepter mes limites. Et vous n'êtes pas étrangers à cette croissance.
C'est donc à vous que je lève mon verre et sous votre regard bienveillant que je souffle ma bougie.
Diddl-g-teau-d-anniversaire.jpg

Merci d'exister!
Repost 0

Je Suis

  • : Chez Renardgourmande
  • Chez Renardgourmande
  • : J'aime la cuisine rassembleuse, ludique et gourmande. La mienne est à mon image: hétéroclite, généreuse et fantasque.
  • Contact

Mon blog se nourrit....

Chercher...

Texte Libre