Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 19:07
Kanel, notre petite dernière poilue, a des problèmes. Ils s'appellent Tourni et Krümel du Je-Suis-Chez-Moi.
Les témoins du début de mon blog se rappelleront de Kanel, alors dénomée Chanelle, qui était venue se faire aimer chez nous le temps d'un rétablissement de sa maîtresse. Quand elle est repartie, j'étais vraiment triste.
Kanel vivait chez le fils de sa maîtresse qui n'est malheureusement plus. Mais quand le bébé est arrivé, elle n'a pas aimé être privée de l'affection à laquelle elle avait été habituée. Elle a donc fait pipi sur le matelas du bébé, matelas de la chambre d'invités, etc....
Mais la nouvelle maîtresse, qui n'avait pas le temps, avec un bébé, de laver les draps à tous les jours, m'a demandé si je voulais la reprendre. J'étais contente!
Sauf que les affreux qui étaient déjà ici chez eux ont décidé qu'elle était de trop. Ils la pourchassent dans la maison, la morde...et l'empêchent d'aller à la litière qui est dans le sous-sol! À tour de rôle, ils gardent l'entrée de la cave.
Alors, ce matin, alors qu'une envie pressante se pointait, Kanel s'est vue refuser l'accès à la cave.
Elle a donc fait sur mon lit.
Je suis sûre que je ne vous apprend rien si je vous dit que du pipi de chat, ça pu.
Et que la dernière chose qu'on a envie qui puse, comme on dit chez nous, c'est le matelas!

Je suis donc allée sur internet pour savoir ce que les internautes avaient comme truc pour enlever du pipi de chat de sur un matelas. Je vous en fait un petit compte-rendu:

1. Jamais de Javel!!!! Les chats adorent l'odeur et pourraient l'interpréter comme une invitation à revenir. Certains internautes suggèrent même d'en mettre quelques gouttes dans la litière pour les inciter à y aller.

2. Eau gazéifiée! On en verse sur la tache et on éponge.

3. Vinaigre blanc. Les chats détestent l'odeur du vinaigre. Et c'est connu pour enlever les odeurs et désinfecter.

4. Bicarbonate de soude. Petite vache. On connaît son aversion pour les odeurs et même les taches. Mais mélangé avec du vinaigre, ça mousse! Ça pétille! Faut bien s'amuser un peu, même en nettoyant du pipi de chat.

5. Certains disaient avoir essayé du gel nettoyant à la main. D'autres suggèrent de la moutarde comme répulsif.

Donc, pour être sûr que ça fonctionne, j'ai essayé un amlagame de tout....sauf la moutarde.

J'ai donc commencé par éponger le pipi avec des essuis-tout, puis lavé à l'eau au savon tout-usage (Hertel multi, bouchon rose). J'ai recommencé à laver avec une eau bicarbonatée, puis re-épongé avec des essuis-tout. Puis j'ai versé de l'eau gazeuse sur la tache et ai re-re-épongé. J'ai terminé avec du vinaigre blanc sur le même torchon que le bicarbonate, ce qui a moussé comme pas possible...c'était drôle.

La tache ne sent plus pour l'instant et elle sèche gentiment devant le ventilateur.

Je vous en donnerai des nouvelles plus tard!
Repost 0
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 00:07
Quand on reçoit, on aime faire simple. Préparer tôt en après-midi puis relaxer. Cela cuit tout seul. J'ai trouvé cette recette chez Martha Stewart. Je recevais 10 personnes et j'avais envie d'un plat consistant, ne nécessitant aucun accompagnement et facile à servir. Je dois vous avouer qu'une fois les ingrédients mélangés. je n'ai pas trouvé que ça goûtait sensass. Mais les arômes ser développent à la cuisson et ça a fini par sentir rudement bon! Mes invités étaient ravis. Merci Martha!

Je n'ai pas pris de photo parce que ma batterie était vide. Mais la photo sur le site web d'origine est superbe et très représentative. Je l'utilise donc pour cette fois. Je vous traduit la recette en français mais vous pouvez la consulter en anglais ici.

Poulet braisé aux échalottes
(pour 4 personnes)

8 hauts de cuisse de poulet avec l'os sans la peau
sel et poivre
farine
2 c table d'huile d'olive
12 échalottes
5 gousses d'ail
12 tomates cerises
125 ml de vin blanc sec
3 c à table de moutarde de dijon
375 ml d'eau
estragon frais pour la garniture

Saler et poivrer le poulet
Enfariner et bien secouer pour enlever l'excédent de farine
Dans une cocotte en fonte, faire chauffer l'huile à feu moyen-vif
Faire dorer le poulet sur les 2 côtés, réserver
Ajouter les échalottes et l'ail épluchés et faire dorer, environ 5 minutes
Ajouter le vin et faire évaporer, de 3 à 5 minutes
Ajouter l'eau et la moutarde, amener à ébullition et remettre le poulet dans la cocotte
Faire mijoter à couvert à feu moyen jusqu'à ce que ce soit cuit, soit 30-35 minutes
Retirer le poulet de la cocotte et enveloper de papier aluminium pour garder la chaleur
Ajouter les tomates et cuire à feu élevé jusqu'à ce que la sauce épaississe, soit 6 à 8 minutes
Remettre le poulet dans la cocotte, garnir d'estragon frais et servir

J'ai servi le poulet sur un lit de pâtes aux oeufs au beurre et au paprika, mais ça se sert bien avec n'importe quoi.

                                                                      (crédit photo: Martha Stewart)

Repost 0
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 05:06
Malgré toutes les belles tartes aux pommes que je fais présentement, je n'ai pas de photo. Je n'ai rien à vous raconter côté bouffe qui serait plus gros que la nouvelle:
Nous achetons notre permière maison!
Comme deux grandes filles!
Tout n'est pas terminé mais tout semble aller bien. Je me croise les doigts.
Vous comprendrez que je n'aie pas la tête aux pommes......
Mais j'ai quand même fait ma première pâte à tarte au robot, dont je vous parlerai bientôt.
Repost 0
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 02:59
Je n'ai jamais été une grande fan de l'été. La chaleur, les moustique, l'humidité, les coups de soleil, les sandales qui font des ampoules ou qui puent. L'été, je cherche à m'évader. J'hiberne, à ma façon. La cuisine se repose aussi. Il y fait tellement chaud, de toute façon! Alors je me prend pour la brise.

Il ne faut pas croire que je ne me nourrit pas l'été, loin de là. Mais je cherche à manger frais et froid. Des salades, des grillades sur le bbq, des tartines, des sandwiches. Mais tout cela ne me ressemble guère.

C'est pourquoi je me réjouit toujours à l'arrivée de l'automne. Du vent frais. Des couleurs. Des citrouilles et autres courges. Des raisins bleus qui sentent bon. Du maïs qu'on égraine en famille. Des pommes qu'on cueille directement dans l'arbre sous un ciel bleu lavande. On dort bien sous la couette. Il ne fait plus trop chaud. Le vent sent bon, chargé d'odeurs de feuilles. L'automne, je revis.

Mon blog se réveillera aussi peu à peu. Je vous raconterai le bonheur de recommencer à cuisiner de bon petits plats chauds. Je vous conterai mes vacances en Jamaïque, où il a fait tellement chaud. Nos projets plus ou moins secrets. Nos rêves pour la nouvelle saison.

Je me réinviterai aussi chez vous. J'ai hâte de voir ce que vous avez fait de ce merveilleux été. Vous m'avez manqué.
Repost 0
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 02:49
En cette semaine pluvieuse, chaude et humide, quoi de mieux que de se servir du meilleur chauffage d'appoint qu'est la cuisinière! Masochisme, quand tu nous tiens! Mais rien n'est plus gratifiant que d'entendre tous ces petits pots faire "plop!" les uns après les autres. Je crois vous l'avoir déjà confié.

Alors puisque c'est la saison des framboises et qu'elle est courte. Puisque les confitures de framboises sont mes préférées. Puisqu'il fait déjà chaud. Je me suis lancée.

Je suis allée chercher des infos sur internet, comme je le fais presque toujours. Je suis tombée sur un blog très sympathique. J'avais prévu suivre sa recette, mais à la dernière minute j'ai décidé d'utiliser de la pectine. Je voulais une confiture qui se tienne. Si vous préférez n'utiliser aucune pectine, je vous conseille d'aller voir sa recette qui affiche, d'ailleurs, une superbe photo. Elle est ici.

En ce qui me concerne, j'ai décidé de me rappeler les conseils de belle-maman, soit le même poids de sucre que de fruits. J'ai même acheté de mignons petits pots pour l'occasion.

Confiture de framboises

2 kg de framboises
2 kg de sucre
1 enveloppe de pectine
le jus d'un citron

Écraser, dans une casserole, les framboises au mixer ou au pile-patates. Ajouter le jus de citron et l'enveloppe de pectine et amener à ébullition. Ajouter le sucre et bien mélanger. Cuire 10 minutes à frémissements. Écumer. Amener à ébullition de nouveau et laisser bouillir 1 minute. Retirer du feu et mettre en conserve.

Je vous épargne ici les étapes de mise en conserve mais si vous voulez savoir, envoyez-moi un courriel ou allez chez Vincent le canneux.

Alors, ils sont mignons, mes petits pots, non? En plus, la confiture est excellente!


Voici la version "sans sucre" édulcorée au Splenda pour mon oncle et ma tante diabétiques. J'ai ajouté des fraises et des bleuets, d'où la couleur plutôt violette.


Et pour ceux et celles qui se demandent de quoi ça a l'air, de la pectine, voici une photo de la boîte de Certo. Je ne la recommande pas, je l'utilise seulement....


Repost 0
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 22:17
Eh oui! Le Ramou a finalement eu son BBQ. Un gros truc en inox et 3 brûleurs ainsi qu'une tige à rôtisserie (que je n'ai pas encore testée). Je trouve que cet outil est merveilleux pour l'été en ce qu'il permet nombre de bons repas selon l'inspiration du moment sans chauffer la cuisine, ce qui n'est pas négligeable chez moi, puisque j'ai toujours chaud, ou presque. En plus, pas de casseroles à laver. Seulement les assiettes et le saladier.



Le Ramou est en train de devenir un roi de la grillade. Parce que ce n'est pas toujours facile de savoir doser les températures, de temps de cuisson, la chaleur indirecte ou non. Mais à date, elle se débrouille parfaitement.

Mon rôle à moi est de préparer les trucs à griller. Et c'est là que le fun commence! Parce que qui dit marinade dit originalité et créativité. Certes, je pourrais m'inspirer des recettes des quelques livres sur les grillades ainsi que les nombreux magazines sur les marinades que j'ai achetés. Mais cela serait trop logique... Car j'aime improviser!

Je vais partager avec vous la plus réussie du moment, soit une marinade d'inspiration chinoise qui se prête aussi bien au poulet, au porc qu'au poisson. Pour ceux qui aiment le sucré-salé.

Marinade d'inspiration asiatique


Poivre de sichuan moulu
sel
gousses d'ail
le jus d'une petite conserve de mandarines
huile arômatisée à la mandarine (ou à l'orange)
le jus d'un citron

Moudre le poivre dans un mortier. Ajouter l'ail et moudre en purée. Mettre le tout dans un grand sac à congélation refermable et ajouter les derniers ingrédients (je vous laisse doser selon la quantité de viande). Goûter le mélange et rectifier le sel si nécessaire. Ajouter la viande et bien enrober. Laisser mariner minimum 4 heures pour le porc, 2 heures pour le poulet et 1 heure pour le poisson. Cuire sur le BBQ et servir avec un riz au jasmin couvert d'amandes effilées grillées et des asperges.
Repost 0
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 22:55
Le Madame Figaro a décidé de se moquer de nous. J'avoue que sans me reconnaître dans tous leurs stéréotypes, j'arriverais à y ressembler assez bien si je n'étais pas aussi paresseuse. Moi, je me trouve normale. Mais je suis sûre que beaucoup de gens dans l'entourage de blogueurs ont adoré lire cet article qui confirme comme quoi l'originalité aussi peut être une mode! J'ai aussi fait le test " quelle foodista êtes-vous" et j'ai appris que je suis une foodista bobo bio. Je rigole très fort parce que c'est tellement moi! Sauf que je ne suis pas aussi snob que ça et je n'ai même pas de siphon et mon Kitchenaid se fait attendre..... Vous pouvez faire le test ici. J'attend vos résultats en me régalant d'un sorbet au Yuzu maison.........

Foodista bobo bio

Reine du frichti iconoclaste, vous mitonnez tous les ingrédients qui passent à votre portée. Tofu et mélange d’épices Vadouvan n’ont plus de secret pour vous. Vous avez passé un deal avec votre maraîcher pour qu’il vous fournisse des yuzus, ces agrumes japonais si rafraîchissants. Adepte du cri de guerre « C’est moi qui l’ai fait ! », vous vous cotisez avec vos amis blogueurs culinaires pour acheter vos moules à petits-beurre en Allemagne et vous rêvez de faire un stage de cuisine indonésienne chez l’habitant.
N’oubliez pas que, de temps en temps, rien n’est meilleur qu’une assiette de coquillettes au ketchup !


Ouais, pour les coquillettes, si les pâtes sont faîtes maison avec de la farine bio importée d'Italie et servie avec du ketchup maison à base de tomates biodynamiques.....je pourrais toujours le considérer!
Repost 0
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 05:28
Mon Papou est venu souper ce soir. Il n'est pas difficile à plaire, ce qui était parfait puisque j'étais encore un peu fatiguée de la veille! Alors puisque monsieur aime la simplicité, je ne me suis pas fait prier!
Tout menu le concernant commence avec des asperges. Ajoutons à cela des crevettes bien roses, des pâtes tendres quoi que pas trop, des tomates fraîches, du basilic. Voici un repas estival d'une simplicité désarmante. Tout comme mon papa.


On fait rôtir les asperges au four avec un filet d'huile d'olive, sel et poivre. À 400°F jusqu'à encore très croquantes.
Pendant ce temps on fait cuire les pâtes à l'eau bouillante salée et on les égoutte à l'écumoir dans un plat de service. On rajoute les crevettes à l'eau des pâtes qui bout toujours. Lorsqu'elles sont cuites, on les envoye dans le plat. Avec des dés de tomate fraîches. Du basilic frais ciselé. Un filet d'huile à la mandarine. Le jus d'un demi-citron. Les asperges coupées en tronçons gros comme les pâtes.

On déguste en envoyant au papa de gros sourires éloquents qui lui disent, une fois de plus, combien on l'aime.
Repost 0
16 juin 2008 1 16 /06 /juin /2008 05:20
Je suis gâtée.
Gâtée pourrie!
Le Ramou m'a organisé, hier, un party d'anniversaire en or. Aussi en or, le Ramou.
Je ne savais pas qui venait, alors il y a eu autant d'invités que de surprises! Personne n'avait les mains vides, tout le monde a contribué au buffet et à mon bonheur.
Je me suis sentie tellement choyée! Entourée de la famille et des amis, j'ai passé une soirée inoubliable.
Je vous épargne la liste des cadeaux, mais il y en a un qui se retrouvera fort porbablement sur ce blog assez souvent, j'ai nommé la sorbetière! Cendrine, as-tu essayé la tienne? J'ai hâte d'en faire de même.


Repost 0
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 20:47
Je prends le temps de me mettre à jour sur les blogs que je visite et en découvre de nouveaux. Il semble que tout le monde sauf moi continue de cuisiner, malgré la chaleur, malgré l'humidité. En été, j'ai beaucoup de difficulté à cuisiner dans le sens propre du terme. Je ne considère pas assembler une salade quelconque comme cuisiner. Et c'est ce que nous mangeons le plus souvent ces derniers jours. Des salades, des charcuteries et du pain. Pas le goût de chauffer la cuisine et la transformer en four!
Voilà pourquoi je ne vous raconte rien de très intéressant question cuisine.
Mais dès que j'ai mon barbecue, qui me permettra de cuire les repas dehors, je vous ferai part des diverses marinades que je trouve. J'ai plein de livres de cuisine sur le barbecue, des magazines, bla bla bla, etc, etc... que je mettrai à contribution.
Parce que mariner les viandes, c'est divin. Ça ajoute tendreté et saveur. Ça vous embellie une poitrine vite fait!
Samedi, j'ai fait cuire un poulet sur une cannette de bière. Sur le barbecue de ma tante.
Je n'ai pas pris de photo, on était occupés et fatigués après avoir arraché le tapis de sa chambre à coucher.
Mais il était parfait, un poulet rôti exemplaire! La peau était craquante, la viande savoureuse.
Il existe plusieurs variations de cette recette. Certaines suggèrent de faire mariner la viande avant. J'ai omis cette étape puisque mon poulet était trop gros (3,7 kg) pour n'importe quel sac Ziploc ou plat de plastique. J'ai remplacé la marinade par un mélange d'épices barbecue maison que vous pouvez trouver ici chez Banlieusardises et d'huile d'olive, mixture dont j'ai badigeonné le poulet heureux et comblé.

Poulet sur cannette de bière

Un bon poulet bio de 2kg
Une cannette de bière
Épices barbecue
huile d'olive
Plat creux en aluminium

Préchauffer le barbecue et amener à une température moyennement élevée.
Laver et assécher le poulet
Ouvrir la cannette de bière et en vider le quart (vous pouvez vider la cannette au complet et remplacer la bière par de la limonade, du bouillon de poulet ou autre jus)
Empaler le poulet sur la cannette, pattes devant. Le poulet devrait tenir tout seul.
Mettre debout dans le plat en alu et badigeonner du mélange épices/huile de façon à ce qu'il y en ait partout (ne pas mettre trop d'huile sinon les épices ne resteront pas sur le poulet)
Placer le plat en alu sur la grille du barbecue à chaleur indirecte: si vous avez 3 brûleurs, allumer les 2 des côtés et placez le poulet sur celui du milieu éteint. Si vous avez seulement 2 brûleurs, en allumer un et placer le poulet au-dessus de l'autre.
Cuire pendant 45 minutes puis faire faire un demi-tour afin que toutes les surfaces soient grillées.
Cuire pendant 45 autres minutes.
Vérifier la cuisson en insérant un thermomètre à viande dans la partie charnue de la cuisse en évitant tout contact avec l'os ou le gras. Le thermomètre doit lire 180°F ( je ne me rappelle plus combien ça fait en Celcius).
Laisser reposer 15 minutes recouvert de papier aluminium avant de manger.
Vider la cannette (ne pas se servir du jus pour aroser le poulet!)

Bon appétit


Repost 0

Je Suis

  • : Chez Renardgourmande
  • Chez Renardgourmande
  • : J'aime la cuisine rassembleuse, ludique et gourmande. La mienne est à mon image: hétéroclite, généreuse et fantasque.
  • Contact

Mon blog se nourrit....

Chercher...

Texte Libre