Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 00:01
J'ai fait un séjour d'un mois en France à l'automne 2009. Deux semaines à Nantes et 2 semaines à Paris. C'était ma première fois dans chacune de ces villes.

Je vous montre ici quelques photos de Nantes, ville que j'ai adoré! J'y retournerais avec plaisir.

PA120257

À chaque matin, je passais devant ce café qui appartient au même propriétaire que l'appartement que je louais, au centre-ville de Nantes. Tablo Gourmand est un charmant petit café qui offre une carte de déjeuner exceptionnelle (dîner au Québec, soit le midi). Les gens viennent y prendre un petit-déjeuner copieux et délicieux, plaisir que je me suis offerte à quelques reprises et qui a permis de débuter la journée de façon gourmande. Baguette, beurre salé, confitures artisanales et pâtes à tartiner belges, miels divers.... Ça donne faim.

PA120240

À mi-chemin entre mon appartement et l'hôtel où se tennaient les cours auxquels je participais, se trouve le château des Ducs de Bretagne. Quel vue splendide, en contre-jour du soleil levant, baignant dans la lumière du matin. Ses tours, ses pigeons, ses canards, ses murailles......un délice pour les yeux au quotidien.

PA220380

Mon appartement, que vous pouvez visiter ici, est situé au 5e étage d'un immeuble du centre-ville de Nantes, à 2 pas des Galeries Lafayette, au coeur du quartier Bouffay. C'est une chambre d'hôtes sous les combles, rénové avec goût. J'ai adoré la baignoire sur son podium dans la pièce ouverte. Se prélasser dans un bain chaud qui sent bon la figue, la fenêtre ouverte laissant entrer les bruits de la rue...quel bonheur! Et lors des ablutions matinales, la vue sur les toits.....

PA130274

Un petit bijou de crêperie rencontré au hasard de la faim et d'une déambulation aléatoire en ville. Après la Pluie est une petite crêperie tenue par un couple encore nouveaux au monde de la restauration. Suite à un changement dans leur situation, ils décident de se lancer dans cette aventure qui, ma foi, se porte à merveille. Cette ville regorge de crêperies bretonnes qui se valent toutes, selon les goûts. Ce qui m'a plu dans celle-ci, c'est la déco (on ne se refait pas) joyeuse et simple. Elle plait autant aux jeunes qu'aux personnes plus âgées. Les plats sont généreux et la présentation soignée, mais l'attention portée à des ingrédients frais et intéressants sortent nos papilles de leur ordinaire crêpe-salade verte. Leur crêpe au caramel au beurre salé maison est une dose de pure gourmandise.....

PA120264

J'en profite pour faire un bisou à ma copine Colette avec qui j'ai passé de merveilleux moments, dont celui-ci dans un resto de grillades vers la fin de notre séjour. Complicité et bonne humeur, de la bonne bouffe et beaucoup de plaisir étaient au rendez-vous cette soirée-là. Colette, si tu me lis, merci pour tout.

PA230386


Repost 0
Renardgourmande - dans Vacances
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 02:02
Ma famille me nargue souvent en disant qu'ils se réfugieraient chez moi en cas de catastrophe, sachant qu'il y aurait assez de bouffe en réserve pour tout le monde..... Nan nan nan! Plus maintenant et encore moins depuis que j'ai décidé de vider mon stock.

P1020613
La boîte Solaia est une boîte de vin à laquelle nous avons ajouté des poignées sur les côtés. Parfait pour les petits sacs de pâtes...

Pourquoi mon placard est-il aussi plein? Il y a plusieurs raisons:
1. acheter en gros chez Costco coûte moins cher, très pratique pour les tomates en conserve, les sacs à congélation, la farine, le sucre, etc....
2. j'aime avoir les ingrédients sous la main sans avoir à courir à l'épicerie à tous les jours
3. je fais le plein de condiments exotiques dans les marchés asiatique quand j'y vais puisqu'il n'y en a pas dans mon quartier
4. j'aime varier les légumineuses et féculents, ce qui multiplie les petits contenants de lentilles, orge, orzo, pâtes à soupe, flageolets et pois cassés, sans compter les riz thai, chinois, basmati, blancs, bruns, bios, etc.....
5. parce que j'aime faire des conserves (et m'en faire offrir) et il faut bien les mettre quelque part! Mais je préfère les confitures de framboise alors j'en achète sans utiliser celles que j'ai déjà.

P1020615
La boîte en bois est une boîte de vin achetée à la SAQ pour 5$ et mise sur roulettes. Pratique, non?

et parce qu'on a tous des défauts, voici ceux qui contribuent à mon placard plein:
6. je mange pour le plaisir de manger et non pour m'alimenter, ce qui fait que si j'ai envie de poulet, même s'il y a du poisson au frigo, je vais acheter du poulet, idem pour les pâtes, les légumes, etc...
7. j'ai tendance à oublier que j'ai déjà quelque chose et en racheter
8. je m'inspire de mes livres de recette qui exigent toujours le petit truc qu'on a pas et que je m'empresse d'acheter même si je ne trouve pas de petit format (même chose avec l'alcool, vous devriez voir mon bar...

P1020616
Mon support à épices principal est dans l'autre placard....celui-ci n'est que pour les formats différents

Alors quand j'ai vu chez Makanai le défi janvier-février mangez vos réserves, trouvé sur Saveur de famille, j'ai craqué. Comme pour plusieurs, la période post-Fêtes est plutôt maigre côté financier(pas de "s"). En plus, on a envie de simplicité après les excès de foie gras, gratins, désserts et champagne. J'ai une autre bonne raison de vouloir manger mes réserves: nous avons acheté un nouveau congélateur. Devant le fouilli de mon petit congélateur tombeau, j'ai souvent soupiré au souvenir du beau congélateur vertical que nous avions en Allemagne, avec de beaux tiroirs transparents à ma hauteur! Marre de me geler le cerveau pour trouver le sac de fraises congelées l'été dernier juste pour voir que le sac s'est percé sur l'os de l'autre (percé aussi) et que son contenu est couvert de givre.....beurk. Alors nous avons décidé d'agir. Fini le gaspillage. Je saurai où est quoi. Quel bonheur. Raison de plus pour faire le ménage. Pour ceux que ça intéresse, l'ancien congélateur est à vendre.

P1020614
Notez la hauteur parfaitement ajustée des contenants Tupperware. C'était prévu....héhéhé (même pas vrai)

En faisant le ménage et la réorganisation de mon placard, le 26 décembre, j'ai remarqué, à mon grand plaisir, que je n'ai pas tant de choses que ça. Du moins, moins que je ne le croyais. Mais c'est beau d'acheter des haricots secs parce qu'on veut commencer à manger plus de ces bonnes choses-là mais il faut aussi les manger! Alors je triche un peu en vous montrant des photos de mon placard.....rangé! Je ne crois pas que j'aurais pris des photos avant la réorganisation. J'ai ma dignité, tout de même!

Alors hier j'ai fait ma première "recette" vide-frigo/placard. Un gratin de légumes. Pas de photo mais je vous raconte:

Gratin de légumes

Couper en gros dés des légumes du fond du frigo: carottes, céleri, oignon, bette à carde pour moi.
Râper des restes de fromage.
Faire cuire les légumes au ¾.
Faire une béchamel.
Mettre les légumes dans un plat allant au four.
Couvrir de béchamel.
Parsemer de fromage.
Hop! au four à 400°F (200°C) pour une 30aine de minutes. Le gratin bouillonnera et le fromage gratinera.

Le Ramou prenant un cours le soir en plus de son volleyball, il y a 3 journées où elle aura besoin de 2 lunchs. Sous le gratin, dans son plat à lunch, j'ai mis le contenu d'une petite boîte de thon.
Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 00:30
Quand j'ai pas envie de passer des heures en cuisine pour un repas simple, quand j'ai envie d'oeufs mais pas à la poêle, quand j'ai envie de quelque chose de beau pour recevoir sans me casser la tête, je fais une frittata.

J'ai lu des trucs méga compliqués sur internet, des recettes à pu finir.

Mais pas celle-ci.

Vous voulez du simple?

En voici.

Frittata aux légumes variés

Préchauffer le four à 390°F (200°C)

Faire cuire des légumes. (Asperges-vapeur. Champignons-oignons-poivrons à l'huile d'olive. Haricots et ail au beurre. Tranches de pommes de terre et brocoli blanchi et haché)

Tapisser le fond d'un plat allant au four de papier parchemin.

Fouetter 6 oeufs avec 1½ tasse de crème, sel et poivre

Placer les légumes au fond du plat et parsemer d'herbes fraîches ou séchées, au goût

Verser le mélange d'oeufs dessus

Cuire au four jusqu'à ce que la frittata ne "wiggle" pas lorsque secouée et le centre ne soit plus liquide, environ 20-25 minutes. Tourner le plat à mi-cuisson (essentiel dans mon four, surtout si je fait cuire autre chose en même temps).

Frittata

Servir avec une salade verte et/ou des hauts de cuisse de poulet cuits au four en même temps que la frittata (comme je l'ai fait hier).

Plus votre moule est petit et haut, plus la frittata sera épaisse.

Frittata

J'aime bien servir des carrés de frittata lors d'un brunch ou d'un buffet. On peut décorer les carrés avec une petite tranche de prosciutto cuit à sec et une purée de tomates séchées ou une noix de tapenade d'olives, ou des tranches de champignons au beurre, ou......ce que vous voulez!

C'est aussi un merveilleux vide-frigo pour les légumes oubliés.

Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 15:45
Depuis un moment déjà, j'avais envie de pancakes. Traditionellement, ce sont plutôt les crêpes qui sont à l'honneur chez moi. Mais de belles photos de pancakes du site de Martha Stewart m'ont mis l'eau à la bouche. De plus, étant une fan de babeurre, c'était une raison de plus d'en utiliser.

C'est tellement vite fait et délicieux. Une façon merveilleuse de commencer une journée d'hiver. La recette est celle de base. Ajoutez-y vos condiments préférés! Pour moi ce sont des zestes de citron et des bleuets frais.

Le truc c'est de résister à l'envie de trop vouloir mélanger. L'homogénéité de la pâte est un défaut ici! Il faut brasser pour mélanger seulement......on veut des grumeaux.

La recette originale en anglais ici.

Pancakes (aux bleuets)

1 tasse de farine

2 càsoupe de sucre

2 càthé de bicarbonate (natron)

½ càthé de sel

1 tasse de babeurre (lait ribot ou lait + jus de citron)

2 càsoupe de beurre fondu ou d'huile de canola

1 oeuf

1 càsoupe de zeste de citron

bleuets frais (myrtilles) environ 10 par pancake

Préchauffer le four à 190°F (tiède) et placer une assiette ou un plat résistant à la chaleur sur la grille du milieu pour garder les pancakes au chaud. Éteindre une fois la chaleur atteinte.
Dans un petit bol, mélanger les ingrédients sec et le zeste
Dans un autre bol, battre l'oeuf, le beurre (ou l'huile) et le lait avec une cuillère en bois ou un fouet jusqu'à mousseux
Ajouter le mélange sec et mélanger très légèrement....il va rester des grumeaux c'est parfait
Chauffer une poêle à feu moyen
Huiler avec un essuie-tout imbibé d'huile de canola ou une autre huile non goûteuse
Pour chaque pancake, mettre l'équivalent de 2 à 3 càsoupe de pâte dans la poêle en utilisant le fond de la louche pour étendre la pâte en cercle
Parsemer la surface avec des bleuets
Cuire jusqu'à ce que se forment des bulles et que quelques-unes éclatent à la surface, 1 à 2 minutes
Retourner et cuire jusqu'à ce que la surface soit dorée, 1 à 2 minutes de plus
Transférer les pancakes cuites au four pour les garder chaudes
Continuer jusqu'à la fin de la pâte

Pancakes

On peut vouloir faire des grosses pancakes ou des petites, c'est comme on veut.

Chez moi on les mange avec une noix de beurre et du sirop d'érable. Vous, avec quoi les mangez-vous?
Repost 0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 00:32
Avez-vous déjà commandé un sauté, un cari ou autre plat à base de boeuf, dans un resto asiatique? Vous êtes-vous déjà questionné à savoir comment ils faisaient pour avoir de la viande aussi tendre?

Une amie thaie m'a donné un truc que je partage avec vous.

Utilisez la coupe de viande la plus tendre possible. Elle fait son cari avec du filet mignon....

Faites bouillir de l'eau.

Tranchez la viande contre le grain à environ 3mm d'épaisseur.

Mettez la viande dans un bol résistant à la chaleur.

Verser de l'eau bouillante sur la viande sans la couvrir et remuer avec une cuillère.

Quand l'eau dans le bol n'est plus trop chaude (vous pouvez mettre votre doigt dedans sans vous brûler), égouttez-la.

Recommencez à ajouter de l'eau, remuer et égoutter jusqu'à ce que la viande ait perdu sa teinte rosée à l'extérieur, soit cuite au trois-quart environ.

Ajouter la viande à votre plat à la fin, juste assez pour qu'elle termine de cuire et prenne le goût de la sauce.

Je n'ai pas de photo parce que c'est un peu sanglant comme visuel....assez bof.

Et vous, avez-vous un truc pour les sautés, stir-fry ou autres?
Repost 0
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 04:22
Espace

Ordre

Simplicité

Sérénité


Autant de mots pour décrire le thème de l'année 2010. Certains d'entre vous seront surpris de voir le mot "ordre". Ou même "simplicité". Mais vous-mêmes êtes bien placés pour savoir à quel point j'en ai besoin. Oh que oui.

À force d'amasser des biens pour meubler le vide et le manque, on fini par étouffer. Ce qui au départ nous aidait à passer à travers le quotidien et son lot d'insécurité et de peur d'insignifiance devient lentement, mais sûrement, un boulet.

J'étouffais.

J'ai besoin d'espace. De voir le grain du bois de la table sous les bibelots. Ne pas avoir à bouger quelque chose pour avoir accès à une autre. Pour pouvoir respirer.

L'ordre. Un mot qui jusqu'à tout récemment, et même encore des fois, me faisait frissoner. Parce que ça ne vient pas naturellement chez moi. Parce que je me l'étais imposé comme un idéal innateignable. Parce que je croyais que c'était la seule façon de faire, d'être. Alors j'ai suivi ma nature et cultivé le contraire. Mais puisque le pendule revient inévitablement vers le centre, je ressens un certain besoin d'ordre. De logique. Savoir où va chaque chose et ne pas avoir à en inventer une à longueur de jour. La spontanéité est le sel de la joie. Trop, c'est comme pas assez et l'ennui s'installe quand l'ordre devient envahissant. Mais pas assez d'ordre et le goût est insupportable. Équilibre.

La simplicité se retrouve dans le moment présent. Dans le détail. Sans simplicité à la base, les frioritures de la vie deviennent un bruit aggressant. Je ne considère pas la simplicité comme un but, mais comme un acteur indispensable au bonheur.....au même titre que la fantaisie!

La sérénité pour moi est dans l'acceptation, le lâcher-prise. C'est l'absence de trouble ou d'agitation. Je la considère comme le fruit de l'amour de soi et de la compassion. C'est le repos après l'effort. Cela dit, la sérénité ne suffit pas, tout comme le vent a son utilité. Mais tout est question d'équilibre.

Ma vie a longtemps évolué sous le signe du mouvement, de l'action et du changement. J'ai envie de me poser, me reposer et apprécier le moment présent.

Mais pas de ramasser la poussière! lol

Ces éléments que je recherche, j'aurai du plaisir à les cultiver. Une petite dose ici. Une lichette là. Afin de continuer à cultiver l'équilibre. Je resterai toujours de nature impétueuse, fantasque et spontanée. Nature que j'apprécierai encore plus dans ces moments de calme.

Je n'avais pas prévu un article aussi long! Mais bon, comme vous le savez, le bla-bla, ça me connait!

Et vous, quels sont les mots qui vous inspirent cette année?
Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 04:22
Depuis avril 2009, notre famille compte un membre de plus.

Je vous présente Kali.

P1020523

Kali est une bouvier bernois de 3½ ans. Elle est atterie chez nous après quelques essais dans d'autres familles. C'est mon amie Vinie qui l'a recueillie, éduquée et nous l'a offerte en cadeau.

P1020168

Quel merveilleux cadeau!

Elle est douce, enjouée et très affectueuse. Elle adore s'asseoir sur les pieds des gens et ne vit que pour les câlins.

P1020148

Merci Vinie!
Repost 0
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 23:50
Ceci est le deuxième jet d'un message supprimé par erreur. Grrr! Patience, l'année est toute neuve!

À ceux et celles qui ont manifesté de l'intérêt et/ou de la curiosité quand à notre nouvelle maison, en voici quelques clichés. J'en ai profité pour ranger un peu, histoire de débroussailler les traîneries! Ça ne peut pas faire de tort.

Faites le tour du proprio avec moi!

La maison a deux étages. Au rez de chaussée se trouvent salon, cuisine/salle à manger, une salle d'eau et une chambre d'invité/débarras (hehehe.....on ne se refait pas). À l'étage: une chambre des maîtres, une chambre d'invité/débarras/walk-in (pour le moment), une bibliothèque et une salle de bain, mais si vous permettez, je n'ai pas trop envie de faire le ménage là en plus. Et des chambres, c'est banal.

La cuisine/ salle à manger fait toute la superficie d'une rallonge ajoutée à la maison dans les années 70, rénovation qui a permis de transformer ce qui était un duplex en cottage. Cette pièce a littéralement vendu la maison, nous qui aimons recevoir et avons une grande famille. La semaine dernière, nous étions 24 personnes assises autour d'une looooooongue table. C'était merveilleux.

P1020620

P1020596

P1020626

L'îlot est sur roulette donc peut être déplacé. Très pratique pour les gros soupers.

P1020599

P1020610

P1020613

Quel bonheur, ce garde-manger!

P1020618

Petite salle d'eau très pratique.

P1020625

Le salon est fait sur le long lui-aussi, drôlement divisé à cause du poêle et des 2 grandes fenêtres.

P1020624

P1020622

P1020623

P1020621

Voilà! C'est toujours excitant, une première maison. En plus, on en a pour un bout à rénover. Il faut refaire les fondations, creuser un sous-sol, refaire le terrassement du jardin, etc..... Pas de répit pour les proprios!



Repost 0
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 17:59
On a fait tellement de biscuits et de biscottis à Noël que je crois pouvoir m'en passer pour au moins 1 mois! Mais puisqu'ils étaient très bons (la modération a toujours meilleur goût), je vous donne la recette. Elle me vient de mon cousin qui fait fureur à chaque fois qu'il en fait......bel outil de charme à mon avis.

Sablés au caramel croquant

1 tasse (250 ml)      de beurre doux, fondu
½ tasse (125 ml)     de sucre à glacer
2 cuil. à thé           de vanille
1¾ tasse (425 ml)   de farine
½ tasse (125 ml)     de fécule de maïs
¾ cuil. à thé          de poudre à pâte (levure chimique)
¼ cuil. à thé          de sel
1 tasse (250 ml)      de pépites de caramel SKOR ou caramel croquant

Préchauffer le four à 350°F (180°C). Couvrir une plaque à biscuit de papier parchemin.

Battre le beurre, le sucre et la vanille jusqu'à consistance crémeuse.

Dans un autre bol, mélanger la farine, la fécule, la p-à-pâte (levure) et le sel.

Incorporer une moitié de la farine, ajouter les pépites de caramel puis la deuxième moitié de la farine.

Façonner en petites boules et placer sur la plaque (2 pouces ou 5cm entre chaque boule).

Cuire au centre du four pour 15 minutes ou jusqu'à légèrement dorés.

Refroidir sur une grille.

P1020526


Repost 0
Renardgourmande - dans Dessert
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 20:17
Il y a des passions qui passent et celles qui restent. Je suis toujours aussi en amour avec ma machine à café. Aujourd'hui, c'est la St-Valentin! Je lui offre toute ma reconnaissance et ma considération au moyen de ce billet. Elle est fidèle au poste, toujours aussi loyale et la favorite de mes invités. Le soleil de mes matins!

Repost 0

Je Suis

  • : Chez Renardgourmande
  • Chez Renardgourmande
  • : J'aime la cuisine rassembleuse, ludique et gourmande. La mienne est à mon image: hétéroclite, généreuse et fantasque.
  • Contact

Mon blog se nourrit....

Chercher...

Texte Libre