Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 21:56

Bien que je réponde à mes courriels et ne manque pas de lire certains de vos blogs, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour écrire. Parce que pour écrire, pour pondre, il faut réfléchir. Et ça, je dois vous avouer que je ne le fais pas trop souvent depuis le début des vacances. J’ai même remarqué avoir eu tendance à poser la même question assez souvent : « Alors, qu’est-ce qu’on fait? » ou alors « Tu prends une bière? Tiens, moi aussi ». Mon cerveau est resté à Montréal.

 


Ce qui n’empêche pas mes jambes de m’avoir suivies. Elle sont contentes, mes jambes. C’est qu’elles se sentent un peu négligées en général. Elles me coûtent cher de psy. Alors j’en profite et je les use! Nous marchons, marchons, marchons. Pas des petites promenades d’une heure, mais bien de trois, quatre ou même six heures! Bon, je suis d’accord, on s’arrête de temps en temps dans une boutique. Des fois on s’asseoit dans un café pour prendre une bière ou un Apfelschorle (Ap-fel-chor-le), du jus de pomme mélangé à de l’eau gazéifiée. Mais il faut toujours repartir et continuer à marcher. Surprenamment, je n’ai pas mal aux mollets, aux pieds ou aux cuisses. Mais à l’articulation vers l’extérieur de la cuisse, là où elle rejoint le bassin. Et dans ces moments-là….Ouille! Ce n’est pas beau. Mais je continue de marcher. Le bonheur de mes jambes mérite bien quelques compromis.

 


Mais pour marcher autant, il faut quand même une motivation autre que simplement de se bouger. La motivation première pour marcher est même la principale raison de notre voyage : voir du vert. Après l’hiver qui fût assez long, merci, j’avais besoin de vert. C’est la première année où je ressens ce manque, ce besoin de voir du vert TOUT DE SUITE! Lors de la première démonstration de ce besoin, ma réaction avait été de me prendre un billet direction Münster. Alors je savoure chaque centimètre carré de vert que je trouve. La Promenade est magnifique. Une voûte feuillue d’un vert tendre comme seul le printemps sait le peindre. Des jonquilles. Des lapins. Des chants d’oiseau partout. Ma mère est ravie de tous ces cui-cui de toutes sortes. Cet après-midi, nous avons pris une bière sur une terrasse sur le toit d’un café. À la hauteur des feuilles. Tout près des oiseaux qui ont compris notre besoin de printemps et de gaieté.

 

Et quand nous sommes d’humeur moins contemplative mais plutôt curieuse, il y a les mille et unes boutiques du centre-ville. Aujourd’hui, chez un brocanteur, nous avons fait une superbe découverte. Je vous en parle un autre jour. Il faut bien se laisser quelques munitions! Les bières sont aussi une source ininterrompue de découvertes, surtout pour me mère qui en profite pour goûter. Les bières allemandes sont très bonnes et nous en essayons une nouvelle à chaque fois. Ce n’est pas le choix qui manque ici. Et toujours un beau verre assorti.


Nous levons nos verres à votre santé et vous souhaitons un début de printemps aussi merveilleux que le nôtre.

 

Prost!

Partager cet article

Repost 0
Renardgourmande - dans Vacances
commenter cet article

commentaires

Je Suis

  • : Chez Renardgourmande
  • Chez Renardgourmande
  • : J'aime la cuisine rassembleuse, ludique et gourmande. La mienne est à mon image: hétéroclite, généreuse et fantasque.
  • Contact

Mon blog se nourrit....

Chercher...

Texte Libre