Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 22:05

Si j'étais coiffeur/euse, j'aimerais que mes client(e)s me fassent assez confiance pour me dire "vas-y, amuses-toi!". Alors aujourd'hui j'ai fait le saut et ai gâté mon coiffeur. Voici ce que ça a donné! Vous aimez? Moi oui, ça me donne un air crasse et me donne envie de faire des guilis! Devinez ce que va dire Coco?

"Wow! Maman t'as des beaux cheveux! T'as un toupet comme moi! On est deux sœurs!!!!" Lol

Demain matin, ça va avoir l'air moins glorieux mais tout aussi chipie!! Hihihi

J'ai du toupet
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 19:31

J'aime la soupe aux pois, à toutes les sortes de pois. Mais il y a le trempage toute une nuit qui ne convient pas trop à mon mode de vie spontané.

C'est ce qui devient intéressant avec ces petits pois verts séchés et cassés en deux. Ils cuisent vite.

Voici donc une recette de soupe délicieuse, prête en une heure top chrono.

1 oignon haché

1 carotte hachée

1 branche de céleri hachée

1 litre de bouillon de poulet

2 tasses de pois cassés

4 tranches de bacon tranchées épaisses coupées en petits cubes

1 c à soupe de gras de canard (ou beurre)

quelques brins de cresson pour la garniture

crème épaisse pour la garniture

sel et poivre

eau bouillante

faire revenir les légumes dans le gras de canard jusqu'à ce qu'ils soient translucides (du moins les oignons). Ajouter la moitié du bacon. Cuire pendant 5 minutes sans laisser les légumes trop colorer.

ajouter le bouillon de poulet et les pois cassés

Laisser cuire à petits bouillons pendant une heure ou jusqu'à ce que les pois se défassent lorsqu'on les écrase. Ajouter de l'eau bouillante au besoin.

Passer la soupe au mélangeur si vous aimez ça lisse, ou juste la moitié ou pas du tout. Ma foi, faites vous plaisir!

Cinq ,imputés avant la fin de la cuisson de la soupe, faites rissoler la deuxième moitié des des de bacon. On les veut bien croustillants.

Servir la soupe dans de beaux bols (et sur de beaux napperons comme moi), dessiner des petits dessins avec la crème sur le dessus, garnissez le bol de bacon et décorez d'un bouquet de cresson.

Comme dirait Coco: Menoum!!!

Soupe minute (c relatif) aux pois cassés et bacon
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 19:07
Petits gâteaux à la fraise

Quand on a envie de printemps, quoi de mieux que de bons petits gâteaux à la fraise? Tellement faciles, la seule étape longue consiste à passer la purée de fraise au tamis pour enlever les graines, mais ça en vaut la peine.

Petits gâteaux à la fraise

8 grosses fraises ou plus

2 œufs

200g de sucre

75ml d'huile végétale

1/2 c thé d'extrait de vanille

1/2 c thé de zeste de citron

200g de farine

2 c thé de poudre à pâte

1/4 c thé de sel

3 c thé de poudre de crème pâtissière (Birds)

1 goutte de colorant alimentaire rouge (facultatif)

Glaçage au fromage à la crème

175g de fromage à la crème, ramolli

30g de beurre, ramolli

60g de sucre à glacer

1/2 c thé d'extrait de vanille

3 grosses fraises tranchées

Préchauffer le four à 325F ou 170C

Graisser un moule à 12 muffins ou y mettre des moules en papier (ici des moules roses à hiboux).

Mixer 8 fraises au mélangeur et mixer jusqu'à consistance d'une purée. Passer la purée au tamis pour enlever les graines. Réserver.

Dans un grand bol, battre les œufs, le sucre, l'huile, la vanille, le zeste de citron et la purée de fraise et bien mélanger. Ajouter la farine, la poudre à pâte, le sel, la poudre à crème pâtissière et le colorant. Bien mélanger.

Remplir les moules aux deux tiers. Cuire au four environ 22 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre ressorte propre. Laisser refroidir complètement avant de glacer.

Glaçage: battre le fromage à la crème et le beurre au batteur électrique jusqu'à consistance lisse. Ajouter le sucre glace et la vanille. Pour éviter les grumeaux, mélanger la vanille au sucre glace avant de l'ajouter au fromage à la crème. Ajouter du colorant pour une teinte rosée si vous n'en avez pas ajouté aux gâteaux. Décorer de tranches de fraises.

Ça goûte frais, on en mangerait plus que ce que l'étiquette ne tolère. Mais qui se préoccupe de ça aujourd'hui? Et ces gâteaux n'existaient pas au temps des bonnes manières....

Petits gâteaux à la fraise
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 21:25

De retour....de bien des choses.

De Cuba.

Au printemps.

Sur mon blog.

Ce retour m'enthousiasme beaucoup.

Il sera différent, ayant moi-même changé depuis le dernier article. Mes attentes, ma motivation, ma vie ont changé.

Laissez-moi vous parler de moi, de la nouvelle moi. Elle ressemble beaucoup a l'ancienne mais le miroir discerne quelques améliorations...hehehe

J'ai maintenant 33 ans. Je suis toujours mariée au Ramou, qui travaille encore et toujours sur un chantier de construction. Je suis donc encore plus ou moins célibataire 2 semaines sur 3.

Mais je ne suis plus seule! Je suis maman. De la belle Coco. 3 ans et demi, toutes ses dents, une âme plus grande que la vie et un sourire a faire fondre les glaciers...rien pour aider le réchauffement climatique. Je parlerai souvent d'elle ici, sous le nom de Coco.

Je réalise, en lisant les derniers articles publiées en 2010, que je vous avais fait languir concernant cette question. N'étant pas retournée sur le blog depuis l'arrivée de Coco parmis nous, je n'avais pas réalisé cela. Je m'en excuse et tâcherai de rattraper le temps perdu. Bien sûr, étant famille d'accueil, certaines règles de confidentialités devront êtrte respectées mais je ferai mon possible pour vous donner votre part de cette coquine, allez!

J'habite toujours en banlieue de Montréal. Dans une belle (vieille) maison qui me donne beaucoup de soucis mais que je ne peux me résoudre à vendre: c'est chez moi ici. Un jardin plus grand que mes (in)capacités de jardinière me permettent de gérer, alors je partage avec mes voisines.

Kali, bouvier bernoise de sa personne, est toujours gardienne de pieds. Dans son ancienne vie, elle devait être un velcro. Elle est plus calme maintenant, elle vieillit elle aussi....

Les deux chats d'avant y sont toujours. Krümel et Tourni. Kanel est partie chez une dame pour qui la définition du bonheur est de brosser un chat a pois longs même si le chat n'aime pas ça. A chacun ses divertissements. Mais ça a fait de la place pour Barbouille, une belle chatte noire qu'un ami de Kouki (ma sœur) a trouvé dans son garage un beau matin d'hiver....pendant un mois. Je ne sais pas ce que nous avons fait au bon Dieu pour mériter un chat pareil mais ça devait être beau. Peut-être avons-nous averti un village d'une éruption volcanique juste a temps? Sauvé un bébé de la noyade? Inventé la crème glacée? En tout cas, ça devait être héroïque. Cette chatte est parfaite. Elle se couche sur nos genoux, ronronne comme une machine, c'est le bonheur.

Dans cette nouvelle version du même blogue, je vous parlerai de bouffe, bien entendu. Mais aussi de bricolage, de projets créatifs, de tricot( eh oui, Cendrine....qui l'eut cru?), de jardinage (aie aie aie, ce ne sera pas un manuel d'instruction c'est sûr), de simplicité volontaire si difficile a faire! Et même a vouloir...., de voyages et beaucoup de Cuba.

Donnez-moi quelques jours pour remettre les photos a jour et me replonger dans vos blogs si vous en faites toujours un.

Ça me fait plaisir d'être de nouveau parmi vous.

 

IMG_1963.JPG

De retour
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 15:17

Un peu d'humour en cuisine....

 

Cette émission s'intitule Des Kiwis et Des Hommes et est filmée à l'étage du Marché Jean-Talon à Montréal. Francis Reddy et Boucar Diouf reçoivent des personnalités publiques et autre invités pour parler bouffe.

Mr Tri est le propriétaire de Tri Express, un restaurant de sushi très réputé de Montréal et mon préféré. Petit, le restaurant vit surtout des milliers de commandes à emporter qui inondent leurs lignes téléphoniques. Ces sushis ne sont pas dans les moins chers mais ils valent chaque dollar dépensé et même plus. Tri Express est sur Laurier, 2 coins de rue à l'ouest de Papineau.

Une chroniqueuse de La Presse gastronomique a commenté l'épisode farfelu de la palourde royale et a cité le snobisme de certains qui déploraient le manque de sérieux des animateurs.... Au contraire, je trouve cela rafraîchissant de voir des gens de bidonner en direct sur un truc comique. La cuisine et la gastronomie ont bien assez de représentants de la gente snob et coincée. Vive les palourdes royales et les animateurs qui n'en peuvent plus!

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 21:37

Déjà début mai et c'est le premier article depuis Pâques....

Je vous avais parlé d'un secret, d'une surprise. En fait, c'est un cadeau que la vie nous fait et je suis heureuse de le partager avec vous.

Le Ramou et moi sommes devenues famille d'accueil. Nous attendons les papiers officiels à signer et d'ici la mi-juin accueillerons un enfant dans notre beau terrier. Nous ne savons encore rien de lui/elle mais l'attendons le coeur plein de joie et de reconnaissance à la vie qui nous fait ainsi une belle marque de confiance.

Pendant un temps, je serai moins présente sur mon blog et les vôtres. Mais sachez que vous restez dans mon coeur et que vous visitez mes pensées souvent, chacune à votre tour et de façon bien spéciale et personelle.

Je vous embrasse toutes très fort!

4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 01:28

Nous vous souhaitons, le Ramou et moi, de très joyeuses Pâques! Que vous fêties en famille, entre amis, en amoureux ou même pas du tout! Profitez de la belle fin de semaine et régalez-vous selon vos croyances. Parce que la vie est belle et qu'elle est tellement meilleure avec du chocolat!

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 15:16

Comme vous l'avez constaté, je ne suis pas la plus présente sur mon blog depuis le dernier mois. Je ne mange pas souvent à la maison et à part mes aventures de pain, il n'y a pas grande nouveauté dans ma cuisine.

Disons que dernièrement, nous sommes en mode cocon. Nous nous préparons au printemps; j'ai fait mes semis. De petits trucs verts couvrent chaque surface horizontale du rez-de-chaussé. Nous attendons avec impatience le soleil et des nuits plus chaudes pour semer dehors. En attendant, le vie suit son petit bonhomme de chemin et je m'émerveille une fois de plus devant le miracle de la petite graine qui donne naissance à la vie.

Nos pensées sont aussi portées sur un rêve à nous qui se réalisera sous peu. On s'y prépare avec impatience et anticipation. Chut! Vous le saurez bien en temps voulu....

Joyeuses Pâques à vous tous, amis et amies qui lisez ce blog et constituez mon univers, tout virtuel soit-il. Vous êtes présents et bien réels dans mes pensées et je vous souhaite un doux retour de tout l'amour que vous avez donné en cette saison de naissance et de renouveau.

28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 20:08
Les québécois sont de bons mangeurs de jambon, surtout au printemps, pendant le temps des sucres. Mon jambon, je le cuis moi-même. J'achète le jambon dans la fesse avec l'os mais un jambon style picnic fait aussi l'affaire. Le jambon doit être déjà fumé et mi-cuit seulement. Je le fais bouillir jusqu'à ce qu'il se défasse tout seul, environ 3 à 4 heures, dans une grande casserole avec 4 feuilles de laurier, 2 oignons piqués de clous de girofle, 3 grosses carottes en gros tronçons, le pieds et les feuilles d'un céleri-branche bien rincé (je garde les branches pour autre chose), 10 grains de poivre, le tout recouvert d'eau et d'environ 700ml d'une bière ambrée, rousse ou brune mais la bière c'est facultatif. On le sert dans ma famille avec des patates pilées et du mais en crème, accompagné de ketchup maison et autres marinades maison comme des betteraves marinées........et du sirop d'érable!

Quand le jambon est cuit et mangé (ça va vite), je garde le bouillon pour faire de la soupe aux pois qui, chez moi, ne se fait qu'avec du bouillon de jambon. J'ai essayé avec du bouillon de poulet ou de légume mais c'est pas pareil..... La chose la plus importante (et la plus frustrante aussi quand on oublie) est de faire tremper les pois la veille. J'ai essayé les pois ne nécéssitant aucun trempage, mais au risque de me répéter, c'est pas pareil.....ceux qui doivent tremper sont plus digestes, à mon avis. On trouve des pois jaunes bio au Marché des Saveurs du marché Jean-Talon. On fait donc tremper les pois la veille en les recouvrant d'eau après les avoir rincés et en changeant l'eau aussi souvent qu'on a envie. Le lendemain, pour chaque litre de bouillon (4 tasses), vous ajoutez 300g (le tiers du sac) de pois jaunes à soupe, une grosse carotte en petits dés et une feuille de laurier. Le bouillon d'un gros jambon me donne habituellement assez de bouillon pour 6 recettes simples, soit 10 litres.

On mange le jambon en famille chez moi. Puisqu'un jambon donne plus ou moins 10 litres de bouillon, j'en garde la moitié pour moi et partage l'autre. Le jambon, c'est convivial!

LP1000501

Soupe au pois au bouillon de jambon (recette triple)

1 sac de pois jaunes à soupe (2lb ou 900g)
12 tasses (3 litres) de bouillon de jambon (4 tasses -1 litre- par 300g de pois)
6 carottes en petits dés
2 feuilles de laurier

Diviser le bouillon en 2 casseroles de 6 tasses (1 litre et demi) chaque
Amener à ébullition et ajouter les pois, les carottes et le laurier
Mijoter à feu doux en faisant attention que ça ne colle pas au fond (beurk, quand ça brûle, ça pu!!!!)
Au fur et à mesure que ça cuit, les pois ramollissent et se défont dans le bouillon
Ajouter de l'eau s'il en manque, il ne faut pas que ce soit trop épais
C'est cuit quand les pois sont mous

La soupe épaissit en refroidissant. Je rajoute toujours un peu d'eau avant de la réchauffer ou après l'avoir décongelée, puisqu'elle se congèle très bien.

P1000502

Renardgourmande - dans Soupes
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 19:17
Je ne sais pas comment c'est chez vous, mais ici le printemps est indécis. Il se pointe le bout du nez, nous montre son derrière pour ensuite nous sauter au visage tout en se cachant le minois, tout gêné. Il ne se décide pas à s'installer. Tantôt il accroche des photos au mur, tantôt il refait sa valise. Faudra être patient, il semble.

En attendant, on se régale de sucre et de sirop d'érable, on fait nos semis, on planifie le potager, on aère la maison, on enlève les plastiques aux fenêtres, on range les gros tapis de l'entrée, on cache les sacs de sel déglaçant, on met les pelles au rancart, on démonte l'abri tempo et au fait des menaces aux fenêtres sales.

Et je fais de la soupe aux lentilles.

Parce que c'est nourissant. Parce que c'est savoureux. Parce que le Papou qui n'aime pas trop les lentilles a trouvé ma soupe excellente, je vous partage la recette.

Cette recette est une adaptation de mon cru d'une recette du livre Cuisine Italienne de Marabout et de la soupe aux légumes grillés de ma mère. Ça en fait pas mal, mais ça se congèle tellement bien qu'on serait fou de s'en passer. On peut mettre plus ou moins de tout (j'ai un petit faible pour l'ail grillé) selon nos goûts et le contenu de notre frigo.

Soupe aux lentilles et légumes grillés

2 aubergines coupées en très gros dés
3 poivrons rouges épépinés coupés en 4
4 courgettes coupées en 4 tronçons
8 gousses d'ail en chemise
2 gros oignons coupés en 4
2 litres de bouillon de légumes
200g de lentilles vertes ou du Puy
Herbes fraîches de votre choix....du thym citron aurait été génial
......on peut aussi mettre des tomates, mais je préfère sans.

Faire griller les légumes enrobés d'huile d'olive au four à 375°F (190°C) pendant 30 minutes, en les retournant quelques fois pendant la cuisson. Retirer l'ail avant qu'il ne durcisse: la pelure ne doit pas brunir.

Dans une grande casserole, une cocotte en fonte de préférence, verser le bouillon et les lentilles. Amener à ébullition puis faire mijoter à feu doux jusqu'à ce que les lentilles soient tendres, environ 25 minutes. Les lentilles du Puy restent fermes (mais pas croquantes) contrairement à d'autres sortent de lentilles qui se déferont à la cuisson.

Quand les légumes sont mous, retirer du four et laisser tiédir dans le plat sur une grille, environ 10 minutes. ***Sauf les poivrons qu'on place dans un sac à sandwich fermé ou un plat couvert: la vapeur aidera la peau à décoller***

Enlever la peau des aubergines, des poivrons et de l'ail. Jeter les morceaux d'oignons carbonisés (laisser les caramélisés).

Arroser le plat dans lequel vous avez fait griller les légumes d'un peu de bouillon et gratter le fond et les bouts caramélisés et verser le tout dans la casserole.

Ajouter les légumes au bouillon et aux lentilles et mixer le tout si vous aimez les potages onctueux ou mixer les légumes avec une partie des lentilles seulement et un peu de bouillon et rajouter à la soupe.

Saler et poivrer avant de servir ou de mettre en pot pour congeler.

Je vous épargne la photo, d'une couleur douteuse, mais je suis sûre que le sceau d'approbation de mon Papou vous aura renseigné quant à la saveur de cette soupe!
Renardgourmande - dans Soupes
commenter cet article

Je Suis

  • : Chez Renardgourmande
  • Chez Renardgourmande
  • : J'aime la cuisine rassembleuse, ludique et gourmande. La mienne est à mon image: hétéroclite, généreuse et fantasque.
  • Contact

Mon blog se nourrit....

Chercher...

Texte Libre